Prêts aux entreprises : les erreurs courantes à éviter

Prêts aux entreprises : les erreurs courantes à éviter

Prêts aux entreprises : les erreurs courantes à éviter

Le financement de votre entreprise pourrait vous donner le coup de pouce dont vous avez besoin pour atteindre de nouveaux sommets – à condition de l’utiliser judicieusement. Il est vrai que disposer de plus de fonds semble toujours être une bonne idée, mais cela ne signifie pas qu’opter pour un prêt aux entreprises représente systématiquement la solution idéale. Et s’il s’agit de la stratégie qui répond le mieux à vos besoins, vous devrez tout de même la planifier et l’exécuter avec soin. Les prêts aux entreprises ont facilité la vie de nombreux propriétaires d’entreprise, mais il est essentiel d’apprendre à s’en servir de la bonne façon et au moment opportun. Au fil de cet article, nous vous présenterons quelques-unes des erreurs les plus fréquentes à éviter lorsqu’il est question d’emprunter.

1. Négliger vos recherches

Vous devriez impérativement effectuer des recherches approfondies avant même de déposer votre demande, puisqu’il ne sert à rien d’obtenir du financement si vous ignorez ce que vous allez en faire. Explorez les divers types de solutions de financement pour cibler celle qui vous convient le mieux. Tenez aussi compte des différences entre le prêt à terme, la ligne de crédit et l’avance de fonds, pour déterminer laquelle de ces options répond le plus efficacement à l’objet de votre prêt. Renseignez-vous également sur les diverses sociétés de financement, telles les banques, les prêteurs en ligne et les prêteurs privés. Les besoins de votre entreprise, l’objet de votre prêt et la santé financière de vos affaires vous aideront à déterminer lequel de ces fournisseurs sera le mieux en mesure de travailler avec vous, ainsi qu’à prévoir les types de taux d’intérêt associés à votre prêt. Assurez-vous de vous renseigner sur tous les détails, les frais et les clauses qui se rattachent à votre prêt avant de déposer votre demande.

2. Emprunter pour se maintenir à flot

La plupart des entreprises connaîtront des hauts et des bas au cours de leur cycle de vie, ce qui se traduit parfois par des problèmes de liquidités, par des factures en souffrance ou encore par des salaires impayés. Une aide financière immédiate pourrait vous sembler être la solution tout indiquée, mais il ne s’agit que d’une mesure superficielle. Elle vous serait utile à court terme, mais finirait sans doute par vous jouer des tours. Plutôt que de vous maintenir à flot, vous risqueriez de vous trouver engloutis sous les frais d’emprunts.

Il est donc préférable d’emprunter avec l’objectif d’accroître le rendement de votre capital investi. Vous devriez soigneusement déterminer comment le financement de votre entreprise vous permettra d’augmenter vos revenus et de générer des retombées financières positives. Souvenez-vous que vous devrez rembourser votre prêt avec intérêts, si bien que si vous ne possédez pas de plan d’action clair et précis, votre financement pourrait s’avérer plus dommageable qu’avantageux à long terme.

3. Négliger de lire les clauses du contrat

Toute demande de prêt aux entreprises s’accompagne inévitablement de la signature d’un contrat. Assurez-vous cependant de prendre le temps de le lire en entier et de bien en comprendre tous les détails avant de le signer. Informez-vous des frais à payer, de la durée du prêt, des modalités et du calendrier de remboursement, des clauses spéciales, des frais de retard de paiement et de toutes autres dispositions particulières. Il est facile de se laisser emporter par l’enthousiasme lorsque votre demande de financement est approuvée, mais ne laissez pas votre joie vous dissuader d’examiner votre contrat avec attention.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander à votre responsable des prêts de vous expliquer tout ce que vous ne comprenez pas. S’il ne peut ou ne veut pas le faire, refusez de signer les documents de prêts jusqu’à ce que quelqu’un soit en mesure de répondre à vos questions.

4. Emprunter à tort et à travers

Certains propriétaires d’entreprises se tournent vers les prêts commerciaux parce qu’ils ont tout simplement été séduits par une publicité attrayante. Le simple fait de bénéficier d’un afflux de liquidités ne signifie toutefois pas que vous en ayez réellement eu besoin. Si vous vous décidez à emprunter trop hâtivement, sans même prendre le temps d’élaborer un plan d’utilisation de votre financement, vous risquez de faire face à de mauvaises surprises. Il vous faut tenir compte des intérêts qui devront être remboursés, et c’est pourquoi il est essentiel d’établir un plan détaillé de la façon dont le prêt sera utilisé. Vous pourriez par exemple opter pour la construction d’une terrasse devant un restaurant, l’installation d’une machine à crème glacée dans un dépanneur ou l’achat de marchandises en prévision de la saison estivale. Il s’agit là de bons investissements, qui vous permettraient de tirer profit de nouveaux débouchés. Si vous empruntez pour le simple plaisir d’emprunter, sans savoir comment utiliser l’afflux de capitaux pour accroître vos revenus ou la valeur de votre entreprise, vous pourriez risquer d’aggraver votre situation.

En conclusion

Les prêts aux entreprises ont facilité la croissance et l’expansion de nombreuses organisations, mais ils ne peuvent être considérés comme la panacée aux problèmes d’ordre financier. Si vous vous décidez à contracter un prêt commercial, assurez-vous d’abord de le faire pour les bonnes raisons, puis établissez un solide plan d’action qui vous permettra d’en tirer profit au maximum.

Partager ce poste
Retourner au Blogue