Le bon prêt commercial pour aider les PMEs à atteindre leur plein potentiel

Le bon prêt commercial pour aider les entrepreneurs à atteindre leur plein potentiel

Le bon prêt commercial pour aider les entrepreneurs à atteindre leur plein potentiel

Quand il a imaginé Meubles Wazo, Frank Shooflar a su d’entrée de jeu qu’il disposait d’un plan solide pour bâtir une entreprise rentable. Il avait l’ambition, le talent et la stratégie publicitaire nécessaires pour transformer cette entreprise individuelle en une entreprise reconnue comptant plus de vingt employés. Cet exploit n’était toutefois pas possible sans la participation d’un partenaire financier qui croyait en son potentiel.

À l’époque, M. Shooflar menait les activités de Meubles Wazo depuis son garage, mais la croissance de l’entreprise a tôt fait de rendre nécessaire l’utilisation d’une salle d’exposition.

« Je croyais fermement en Wazo, de sorte que j’y ai investi toutes mes économies et épuisé ma ligne de crédit et toutes mes cartes de crédit », affirme M. Shooflar.

Quand l’argent est venu à manquer, il a tenté en vain d’obtenir toutes les cartes et lignes de crédits supplémentaires auxquelles il pouvait penser.

Pour nombre d’entrepreneurs, il s’agit d’une étape transitoire décisive. La taille de leur entreprise est trop petite pour obtenir le soutien de prêteurs supplémentaires, mais trop grande pour la financer eux-mêmes. Le manque de fonds nécessaires pour saisir une occasion stratégique peut faire échouer leurs plans.

Cette étape transitoire, qui peut faire le succès ou l’échec d’une entreprise, correspond à la niche qu’occupent les prêteurs du secteur des technologies financières (fintech) comme le Groupe Financier Evolocity.

« L’accès à des fonds est une des pièces maîtresses de la croissance de votre entreprise; bien des gens ont des idées et de l’ambition, mais sans les fonds nécessaires et la capacité de suivre le plan, le défi est de taille », affirme David Souaid, président et cofondateur d’Evolocity.

Evolocity offre des solutions de crédit à court terme aux petites et moyennes entreprises du pays. Son approche diffère légèrement de celle des prêteurs traditionnels : bien que les membres de l’équipe aient changé de place à la table des négociations, ils ont eux-mêmes été des entrepreneurs qui cherchaient à mettre sur pied une entreprise.

« Pour avoir surmonté nous aussi certains des mêmes défis, nous comprenons bien la situation, dit M. Souaid.

Les clients sont en train de démarrer une entreprise, et après un ou deux ans, ils souhaitent poursuivre leur croissance, mais n’ont pas accès aux fonds nécessaires. C’est la pièce qui leur fait défaut. »

Le modèle de souscription unique d’Evolocity permet de financer des entreprises qui peinent à obtenir du financement. Il se base sur des éléments comme le flux de trésorerie, les données de vente des cartes de crédit, et même les évaluations sur Yelp ou TripAdvisor pour déterminer la solvabilité d’un emprunteur potentiel.

« Nos décisions sont fondées sur un modèle de cotation du risque qui exploite des centaines de points de données, de sorte que nous ne considérons pas uniquement la cote de crédit principale », affirme M. Souaid.

Grâce à Evolocity, M. Shooflar a pu obtenir le financement nécessaire pour faire passer son entreprise au niveau supérieur. Pour des entreprises comme Wazo, qui sont maintenant assez grandes pour remplir les conditions d’obtention du financement bancaire, l’accès à des fonds durant l’étape transitoire peut changer la donne.

Les prêteurs comme Evolocity font partie intégrante de l’écosystème des entrepreneurs. En effet, selon M. Shooflar, « ils prennent les risques que les banques refusent de prendre pour stimuler la croissance des petites entreprises ».

Dans le cas de Wazo, les fonds permettront à l’entreprise d’entrer sur le marché de Toronto sous peu et d’ouvrir cinq magasins supplémentaires dans les trois prochaines années. Ce niveau de croissance a pourtant été difficile à envisager pour certains investisseurs, au moment où ils ont été approchés par un type qui vendait des meubles depuis son garage il y a deux ans et demi.

Pour en découvrir davantage sur Meubles Wazo, visitez :

fr.wazofurniture.com

facebook.com/wazofurniture

Avis de non-responsabilité : L’histoire a été rédigée par Content Works, la division du contenu commercial de Postmedia, à la demande d’Evolocity.

Partager ce poste
Retourner au Blogue