De combien votre PME a-t-elle besoin en fonds de roulement?

De combien votre petite entreprise a-t-elle besoin en fonds de roulement pour survivre?

De combien votre petite entreprise a-t-elle besoin en fonds de roulement pour survivre?

Chaque entreprise, peu importe sa taille, doit disposer d’un fonds de roulement accessible immédiatement ou, du moins, facilement. Vous aurez besoin de ce fonds dans diverses situations, notamment pour acquérir des stocks, payer les salaires et faire face à des urgences. Comme il est un véritable élément essentiel de toute organisation, vous devez comprendre son fonctionnement et la façon dont il s’applique à votre propre entreprise.

Qu’est-ce qu’un fonds de roulement?

Par définition, le fonds de roulement est la différence entre l’actif actuel d’une entreprise, comme l’encaisse, les comptes clients (factures impayées des clients) et les stocks de matières premières et de produits finis, et son passif actuel, comme les comptes fournisseurs.

Le calcul du fonds de roulement disponible est assez simple. Vous n’avez qu’à utiliser la formule suivante :

Fonds de roulement = actif actuel - passif actuel

En termes simples, le fonds de roulement est l’argent que vous avez en banque pendant que vous attendez d’être payé par vos clients.

Quand devriez-vous envisager un crédit de fonds de roulement?

Plusieurs événements peuvent faire en sorte que vous ayez besoin d’accroître votre fonds de roulement pour aider votre entreprise à croître. Voici deux situations particulièrement courantes :

Vous n’arrivez pas à couvrir vos coûts d’exploitation.

Lorsque vous n’arrivez pas à couvrir vos coûts avec le fonds de roulement disponible, un prêt aux petites entreprises peut vous aider. Si vous prévoyez d’obtenir ce financement auprès d’une banque, vous devrez vous y prendre d’avance. En effet, les délais de traitement peuvent être longs. Si vous choisissez un autre type de prêteur comme Evolocity, vous pouvez recevoir l’argent dont vous avez besoin très rapidement, souvent en quelques jours seulement.

Vous prévoyez transformer le prêt en profit.

Si le fait de contracter une dette maintenant peut aider votre entreprise à accroître suffisamment ses activités pour couvrir plus que le coût du capital, alors cette décision a beaucoup de sens. Prenons l’exemple suivant : votre période la plus achalandée de l’année approche, mais votre fonds de roulement n’est pas suffisant pour que vous puissiez faire le plein de stocks et tirez le maximum de cette période. Grâce à un prêt aux petites entreprises, vous pourriez acheter les stocks dont vous avez besoin et dégager directement des profits.

Quelle est la meilleure façon de gérer votre fonds de roulement?

Maintenant que vous connaissez votre situation, vous pouvez orienter vos efforts afin de gérer efficacement votre fonds de roulement. Voici trois conseils à cette fin :

Échelonnez vos paiements pour éviter d’avoir à acquitter toutes vos factures en même temps.

De nombreuses dépenses d’entreprise importantes et récurrentes, comme le loyer et les services publics, ont le même cycle de paiement. Ainsi, une fois par mois, vos liquidités pourraient être durement touchées. Pour éviter que votre entreprise se retrouve dans le rouge, planifiez votre cycle de facturation de manière stratégique. Même si toutes vos factures sont payables durant la même période mensuelle, les dates d’échéance peuvent varier. Utilisez cette information à votre avantage.

Créez un fonds de prévoyance et obtenez du financement avant d’en avoir besoin.

Il est de bonne pratique d’anticiper les besoins financiers de votre entreprise pour éviter que des dépenses imprévues sabrent vos liquidités. Si une dépense exorbitante arrive sans prévenir, votre entreprise pourra alors se rabattre sur son fonds d’urgence.

Déterminez précisément vos périodes achalandées et creuses, et planifiez en conséquence.

Sans une bonne planification, il peut devenir difficile de couvrir les coûts d’exploitation durant la saison morte. Connaître le cycle saisonnier de vos activités pourra vous aider à organiser celles-ci afin d’être en mesure de faire face à une telle situation. Les pointes saisonnières existent, même si elles peuvent ne pas être spectaculaires dans le cas de votre entreprise. Vous devez comprendre votre cycle économique pour gérer votre personnel et vos dépenses en conséquence.

Vous ne pouvez pas avoir une maîtrise totale de vos liquidités : en effet, aucune boule de cristal ne peut prédire vos ventes futures. C’est pourquoi vous devriez d’abord et avant tout chercher à comprendre ce qui fonctionne le mieux pour votre entreprise afin de gérer le plus efficacement possible les pointes et les creux plus imprévisibles.

 

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous au bulletin d’information d’Evolocity! Vous recevrez d’autres conseils pour les petites entreprises ainsi que les actualités de l’industrie directement dans votre boîte de réception.

Partager ce poste
Retourner au Blogue